Label Soulac

ADIEU JEAN

Pourquoi es-tu parti si vite sans nous laisser le temps de te dire au revoir ?
Tu nous laisses tous bien malheureux !
Ta droiture, ta gentillesse, ton sens de l’humour mais aussi tes colères vont nous manquer.
L’Association Label Soulac que tu as fait vivre, que tu as lancé avec tant de succès et que tu aimais tant est en deuil.
Je te revoie toujours avec ton petit cartable venir en réunion pour nous apporter tes bonnes idées.
Tu savais nous convaincre, lors de certaines discussions de ce qui était bon ou pas de faire, comme un papa nous aurait conseillé.
Tu fus président de cette grande manifestation durant les trois premières éditions.
Puis après m’avoir laissé la main, être encore là pour me seconder.
Tu fus ensuite président d’honneur jusqu’à aujourd’hui.
Après avoir perdu notre Claude, nous te perdons toi aussi !
Aviez vous tant besoin de vous retrouver ?
Oui, très certainement !
Vous devez maintenant vous raconter des blagues comme vous le faisiez si souvent …
J’espère que vous festoyez bien ensemble !
Où que vous soyez, préparez notre accueil dans l’humour et l’allégresse que vous saviez si bien pratiquer de votre vivant.
Ainsi, nous serons plus sereins lorsqu’il sera l’heure pour nous de vous rejoindre là-bas !!!
Ici-bas, rien ne sera plus pareil !
Peut-être pourriez vous réfléchir à préparer un festival au paradis ?
Mais, attendez-nous afin de le vivre ensemble !
Vous nous manquez !
Vous nous manquerez !

Manuéla Lieuteau Sanchez